COVID-19 : le CSDF et des artistes s’engagent pour la sensibilisation en Guinée Forestière.

Image de couverture
2020-04-12 13:06:46

COVID-19 : le CSDF et des artistes s’engagent pour la sensibilisation en Guinée Forestière.

Le combat engagé contre le coronavirus se mène sur tous les fronts pour freiner sa propagation de plus en plus inquiétante. C’est pour sensibiliser les citoyens sur les dangers de la maladie et les inciter au respect des mesures d’hygiène qu’une dizaine d’artistes-chanteurs de la Guinée Forestière se sont retrouvés dans un studio de Conakry dans le but d’enregistrer un tube intitulé « Stop Coronavirus ». Tenue hier, vendredi 10 avril 2020, l’initiative est financée par le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDP) qui veut éviter à la région de revivre les affres causées par Ebola entre 2014 et 2015, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette rencontre a regroupé des artistes de la Forêt, toutes ethnies confondues, pour une action concertée contre le Coronavirus : Guerzé, Manon, Toma, Kissi, Konon et bien d’autres.

Dans son intervention, Samuel Yves Haba, secrétaire à la Jeunesse de la Diaspora Forestière, est revenu sur les motifs de cette initiative. « Le CSDF, par cette initiative, s’associe à l’effort national pour lutter contre la propagation du COVID-19 en Guinée à travers les mesures préventives annoncées par les autorités du pays. L’objectif escompté de cette initiative est l’ancrage de l’esprit de responsabilité auprès de la population guinéenne afin de les encourager à prendre des mesures préventives nécessaires contre ce virus dangereux. A cet effet, nous exhortons tout le monde à être à l’écoute de ces artistes et à appliquer les mesures préventives destinées à freiner la propagation du COVID-19 en Guinée Forestière et dans d’autres régions du pays. La lutte contre le Coronavirus est une affaire de tous », a indiqué monsieur Haba.

Cette initiative est saluée par l’artiste de renom, Sény Malomou, qui a encore en mémoire les dégâts causés par Ebola dans la région. « Je salue cette initiative du Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière de nous associer, nous artistes de la Forêt, dans le but de mieux sensibiliser nos parents dans la lutte contre le coronavirus dans notre région, connaissant les dégâts commis par l’épidémie d’Ebola dans notre localité. A travers cette chanson de sensibilisation, les populations vont comprendre comment il faut prendre des mesures préventives contre ce virus qui est entrain de faire des ravages humains dans le monde. Nous sommes engagés contre ce mal mondial », a lancé Sény Malomou, auteure du célèbre tube Zaïlé…

Quant à Félix Loua, leader vocal du groupe Les Princes de la Forêt, il a laissé entendre que cette démarche va contribuer à lutter contre les réticences. « Je suis fier du CSDF d’avoir mis en place cette initiative afin que nous, artistes de la forêt, puissions sensibiliser nos frères et sœurs… C’est-à-dire, à travers notre chanson, nous allons leur montrer comment il faut éviter cette pandémie en Guinée forestière. C’est une manière de faire savoir que le COVID-19 est une réalité dans le monde et que tout le monde doit avoir l’esprit de se protéger ».

De son côté, l’artiste mondialement connue, Sia Tolno a indiqué que le combat doit être mené de concert, avec tout le monde, dans la solidarité. « Je suis fière que ces jeunes gens de la diaspora de la Guinée forestière aient eu cette initiative de nous réunir aujourd’hui, nous artistes de la forêt, afin qu’ensemble nous conjuguions nos efforts artistiques pour amener nos parents de la Guinée forestière de prendre des mesures préventives contre la propagation de cette pandémie dans notre localité. Et il faut aussi leur montrer que le coronavirus est une réalité dans le monde. Donc, il est temps de lutter contre ce mal partout où nous sommes en Guinée ».

Selon nos informations, le CSDF va diffuser ce tube de sensibilisation dans toutes les radios communautaires et privées opérant dans sept préfectures de la région forestières. Les artistes vont tour à tour s’adresser à leurs citoyens en Kissi, en Lôma, en Kpèlèwo, Konia, Konon, Manon, Maninka, Poular et Sosso.

Rédacteur: Léon Kolié pour Guineematin.com

Tel : 661 74 99 64