Communiqué de Presse

Image de couverture
2019-11-20 09:37:40

Communiqué de Presse

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Forestière (CSDF) apporte un démenti aux propos de Monsieur Amadou Damaro Camara.

« Pour le politicien véreux, dire la vérité est difficile ; mais faire de la propagande mensongère est facile » (DaShanne Stokes).

Selon le Journal en ligne, Guinéevision, dans sa publication du 16 novembre 2019, M. Damaro Camara aurait déclaré que « Seule la Moyenne Guinée » s’oppose au projet d’adoption d’une nouvelle constitution commanditée par M. Alpha Condé. Une telle allégation signifierait que les trois autres régions seraient favorables audit projet. Il y a lieu de remarquer que M. Camara a tenu ces propos lors d’une tournée de propagande en région forestière par la CODENOC. C’est pourquoi le CSDF tient à apporter un démenti à ces déclarations aussi fausses que saugrenues.

Comme chacun le sait, le FNDC, qui a pour objectif central le respect de la constitution, dispose d’une dynamique antenne en Guinée Forestière; En fait, de Kissidougou à Lola, en passant par Guéckédougou, Macenta, N’Zérékoré, Beyla et Yomou, cette antenne bénéficie d’un appui massif de la part des populations locales. A titre illustratif, M. Fassou Goumou, ex-haut cadre du RPG dans la Ville de N’Zérékoré, a démissionné de cette formation pour adhérer au FNDC ; En outre, il y a le fiasco du meeting de la CODENOC dans la ville de Guéckédou Bien que les émissaires du régime aient déclaré qu’ils distribueront de l’argent à ceux qui viendraient soutenir leur cause, ils n’ont à peine rempli le quart du stade ! Les images de « stade rempli à craquer » que diffuse la RTG n’est qu’illusion et montage; aux vues de tous ces faits, l’assertion du sieur Damaro Camara quant au « consentement collectif des peuples de la Guinée Forestières » pour le troisième mandat n’est que pures élucubrations.

En outre, il est de notoriété publique que les soutiens du FNDC se compte dans toutes les régions naturelles du pays ; Est-il besoin de rappeler que le FNDC a organisé des manifestations réussies dans les villes de Labé, Kamsar, Mamou, Boffa, Boké, Kindia et Télimelé ? est-il besoin de rappeler l’opposition du Chef de la Coordination de la Basse Guinée au projet de changement de la Constitution pour un troisièmes mandat ? Même en Haute Guinée il n’est pas exagéré de penser qu’il y a des supporteurs silencieux du FNDC. Des notables de cette région, dont le Professeur Lanciné Kaba , parmi tant d’autres, s’y opposent catégoriquement.

Il est évident que quelques cadres originaires de la Région Forestière, mus par leurs intérêts égoïstes, participent activement à la campagne en faveur de la nouvelle constitution; inutile de préciser qu’il s’agit de personnes opportunistes qui bénéficient de large avantages pécuniers du régime actuel. Du reste, cette campagne n’est que pour eux une occasion de s’enrichir au détriment du contribuable. En fait, des sources concordantes rapportent que sur chaque 100 millions déboursés pour acheter les consciences des électeurs, ces larrons ne distribuent que 20 à 30 millions!

En fin, pour en revenir au sieur Damaro et consorts, le CSDF réaffirme que les Peuples de la Guinée Forestière ont irréversiblement amorcé un mouvement de repositionnement mental; cette nouvelle perspective oriente leurs actions en faveur du respect des préceptes universels de la démocratie en Guinée! Conséquemment, Ils ne sont plus disposés, comme par le passé, à servir de bétail électoral. La marche du FNDC, prévue le 21 novembre, viendra confirmer de façon claire et nette l’adhésion de l’écrasante majorité des peuples de la Guinée Forestière aux idéaux du FNDC.

Dr. Antoine Akoi Sovogui
Président
Bureau Exécutif Mondial/CSDF